Project

General

Profile

News

Fête des Réfugiés (52 comments)

Added by Chroniques d'Atys almost 13 years ago

Homines, homins,

Une nouvelle fête commémorative, appelée à devenir incontournable, va bientôt voir le jour ! En effet, afin de jamais oublier ce qu'ont vécu les homins ayant survécu au Grand Essaim, se déroulera toutes les cinq années de Jena la Fête des Réfugiés. Cette fête célèbrera la remontée à la surface des homins ayant fui les Kitins à travers les Primes Racines, découvrant ainsi un monde nouveau et inexploré : celui des Nouvelles Terres.

L’œuf a été choisi comme symbole de cette fête. En effet, tel l'homin voyant enfin la lumière du jour après avoir passé des années enfermé dans les Primes Racines, l'oisillon sort de sa coquille après être resté enfermé dans son œuf.

L’œuf, symbole de la naissance et de la renaissance... Symbole également de la nouvelle vie des réfugiés sur ces terres inconnues et inexplorées...

A l'occasion de cette fête, maints œufs seront décorés et exposés.

Cette fête sera aussi l'occasion de redécouvrir et de ré-explorer les Nouvelles Terres, afin de commémorer l'exploration originelle par les premiers réfugiés.

Voici le programme qui vous sera proposé durant cette Fête des Réfugiés, qui aura lieu du Tria, Fallenor 9 au Quinteth, Pluvia 29, 3e CA 2555 (*) :

Les Décorateurs d'Oeufs
Réunissez tous les éléments nécessaires à la décoration de magnifiques œufs des Réfugiés, puis allez poser votre chef d’œuvre à la vue de tous !

Le Panier d'Oeufs
Des Œufs des Réfugiés, réalisés en grand nombre, seront déposés régulièrement un peu partout à travers Atys. Prenez votre panier et remplissez-le avant le autres, ces œufs sont délicieux et on leur accorde des pouvoirs étonnants.

Veillée de Contes et Légendes de l'Exil
Venez écouter ou raconter des histoires de lumière, de quête d'objet, de l'exil dans les Primes Racines, ou tout autre thème en rapport avec la Fête des Réfugiés.
Chaque participant pourra choisir, à la fin de son histoire, parmi trois œufs. L'un sera vide, l'autre contiendra une mauvaise surprise et l'autre, une bonne. Nul ne saura à l'avance sur lequel il tombera ! Tout comme les réfugiés ignoraient de quoi serait fait leur lendemain...

Avis de recherche
Au cours de la fête, venez gagner des lots en testant votre connaissance visuelle de la flore, de la faune et des paysages d'Atys, au cours de quatre épreuves de niveau de difficulté croissant.

La Ménagerie Étrange
Nous voyons parfois des choses étranges sur les Nouvelles terres... En voici un bel exemple, résultat de toute une vie de quête de l'animal rare. Venez découvrir cette extraordinaire ménagerie !

Cette Fête des Réfugiés vous réservera encore bien d'autres surprises... en espérant qu'elles vous plaisent !

() *[HRP] Du samedi 23 au lundi 25 avril

Prière Royale (69 comments)

Added by Chroniques d'Atys almost 13 years ago

La lettre avait été transmise par la voie diplomatique régulière. Pour une fois, cette horrible Yene n'était pas parvenue à devancer mes diplomates avec son réseau d'espions.

Le chemin jusqu'aux appartements privés du Karan Yrkanis fut l'un des plus oppressants de toutes mes années auprès du Fils de Jena. Les immenses piliers végétaux, splendeur du génie botanique de notre Peuple, semblaient se faner et perdre leur splendeur pour se faire étouffants et opaques.

La missive ne comportait que quelques mots : "Dexton est guéri. Il reprend la tête du peuple et de l'armée. Conseil de guerre en cours". C'était trop tôt, beaucoup trop. Nous n'étions pas prêts.

Le page m'annonça, et je me retrouvai devant Lui, la Lumière des Sommets Verdoyants, le Karan Yrkanis. Après les nombreuses années passées à le servir, le cérémonial était plus restreint que celui que les convenances imposaient. Après les salutations d'usage, je me contentai de lui donner la missive, sans commentaire.

Le Karan ne laissa pas paraitre la moindre émotion, son visage exprimant son immense majesté. Il me fixa quelques instants, d'un de ses regards transperçant l'âme, comme si la Déesse lui avait transmis le pouvoir de voir au plus profond de chacun de ses Sujets.
- Venez, Ser di Varello, allons prier.
- Sil, na-Karan.

Je ne m'attendais pas à une quelconque explosion de colère comme aurait pu le faire le traître Jinovitch en son temps, mais la réaction du Roi me surprit néanmoins. Dans certains de ses choix récents, il me semblait par moments voir un autre Yrkanis que celui que j'avais connu depuis son accession au trône en 2514.

La Chapelle Royale était encore plus splendide que la Salle du Trône elle-même. Le Roi s'avança jusqu'au milieu de la splendeur végétale, sous la voûte formée de lianes.

Yrkanis leva les mains vers le ciel pour une prière silencieuse à sa Mère, notre bien-aimée Déesse. Je l'accompagnai dans sa méditation.
- Vous arrive-t-il de douter, Ser di Varello ?
- Douter, na-Karan ?
- De ce que nous faisons, de nos choix ?
- Jamais, na-Karan. Votre parole est celle de la Déesse, dont l'infinie sagesse nimbe la moindre de vos pensées.

Le Roi réfléchit quelques instants.
- Nous ne devons pas oublier l'impact de nos décisions, Ser di Varello. Lorsque nous décidons quelque chose, cela engage le Peuple. Il m'arrive de me demander comment nous en sommes arrivés là en si peu de temps
- Les Fyros sont seuls responsables de l'état de fait actuel, na-Karan. Ils ont créé un état de tension extrême par de multiples incidents et attentats avant de déclencher les hostilités par leur ultime provocation. Ils ont envahi notre territoire, rien de moins !
- Je ne l'ignore pas. Notre honneur était en jeu, nous ne pouvions pas transiger, mais ... Cela n'était pas la vision à laquelle nous adhérions, du temps du Gouverneur Wyler, que Jena garde son âme.
- Il n'y avait pas d'alternative, na-Karan, et c'est votre vision à laquelle le Peuple souscrit entièrement !

Yrkanis me regarda d'un air interrogateur qui m'étonna.
- Les Sujets approuvent cette guerre, cette escalade ?
- Ils font plus que cela, na-Karan. Ils mettent, et notamment les Réfugiés, l'intégralité de leurs ressources et de leur dévotion en jeu, notamment pour palier à la défection de nos alliés. Ce sont vos Sujets et vos Nobles qui se sont investis pour les rallier à notre cause. Les Ambassadeurs comme les Seri Zagh et Scorman ont travaillé dur, et d'autres Sujets n'ont pas hésité à prendre d'importants risques avec la Goo des lacs.

Le Karan sourit et je poursuivis.
- Tous se sont montrés dignes des plus grands Matis depuis Zachini. Le plan impulsé par les membres de l'ordre Alkiane avec les sources de Thésos nous a permis d'affaiblir les forces Fyros et de pénétrer profondément dans le désert.
- ll n'en reste pas moins que mon vieil adversaire est guéri et que notre plan n'est pas complètement prêt.
- C'est vrai, na-Karan, mais grâce au dévouement sans faille des maisons telles que les Gardiens du Savoir, les Jardins d'Atys, ou les Taciturnes, nous avons tout de même atteint une bonne partie de nos objectifs de récolte. De plus, le stratagème d'interruption de la Route de l'Eau qu'ils ont mis en place contribue à l'affaibilissement des barbares.

Le Karan resta silencieux. A cet instant, la porte de la Chapelle s'ouvrit. Le Karin Stevano fit son entrée.
- Ah Père, je vous trouve enfin ! Avez-vous reçu la nouvelle ?

Les informations circulaient vite. Trop vite. Il faudrait que je remédie à cela.
- Oui, mon fils, je l'ai entendue. Viens, Karin, rejoins nous dans Notre Prière Royale.
- Si cela vous agrée, Père. Je suis néanmoins en pleins préparatifs pour la guerre. Nous utiliserons tout notre génie pour combler les retards de nos plans. Très bientôt, nous marcherons sur le Désert. D'ici la fin de cette Année de Jena, je n'ai aucun doute sur le fait que les infâmes barbares Fyros demanderont grâce, et nous pourrons les piétiner sous nos bottes Parok !
- Penses tu qu'il faudra que nous allions jusque là ?

Je n'oublierai jamais la réponse du Karin Stevano et son air outré .
- Bien évidemment, Père ! Bientôt, nous pourrons enfin prendre la place qui est la nôtre sur Atys ! Enfin, la supériorité de notre Peuple s'exprimera à sa juste valeur ! Pensez ! Lorsque les inférieurs barbares du désert seront à nos pieds, implorant notre grâce ou un quelconque salut de leur Démon Ma-Duk, nous pourrons enfin éradiquer la principale menace pour notre peuple et pour la domination absolue de Jena. Plus rien ne nous empêchera de marcher sur la jungle. A Pyr comme à Zora, les bûchers s'élèveront comme ils ne l'ont jamais fait et le feu consumera l'hérésie, consacrant la domination de Jena et de ses enfants favoris, le Peuple Matis ! Quant aux Trykers, nous leur ferons regretter leur trahison, et nous leur rappellerons leur vraie place, celle qui était la leur du temps béni d'Aniro III !

Je me tournai vers le Roi, mais son visage restait parfaitement indéchiffrable. Stevano termina :
- Je complèterai cette vision qui fut la vôtre, Père !

in Auprès du Fils de la Lumière,
Mémoires du Duc Rodi di Varello, Volume II

Economie de Guerre (62 comments)

Added by Chroniques d'Atys almost 13 years ago

Après l'assemblée des Taliari, Padger O'Toogh entreprit de faire une petite tournée de ses colporteurs en commençant par le pays matis. A chacun il donna les consignes suivantes :

« les Matis m'ont fait perdre de nombreux dappers en coupant certaines de nos routes commerciales par le blocage de la Fosse aux Epreuves avec des Jublas...

Nous devons au plus vite regagner ces dappers et faire comprendre à nos chers partenaires commerciaux matis que certaines choses ne se font pas et ont donc des conséquences onéreuses lorsqu'on passe outre.

Pendant la prochaine saison, vous n'apparaitrez plus qu'un jour sur trois en pays matis : prétextez qu'on vous a réquisitionné pour ouvrir de nouvelles routes commerciales en prévision d'autres "troubles" potentiels ; précisez bien que vous serez néanmoins présents, mais moins fréquemment ... il ne s'agit pas de perdre des clients.

Augmentez vos prix de vente de 150% et achetez à 60% des prix normaux pendant cette même saison à tout client/fournisseur qui est un sujet matis : s'il proteste, faites-lui comprendre que la guerre entraine des frais exceptionnels et que c'est à prendre ou à laisser. »

Certains colporteurs voulurent savoir si on était bien certain que les matis étaient derrière le blocage de la Fosse aux Epreuves. Padger se contenta de répondre que ses différentes sources d'informations étaient bien trop nombreuses et concordantes pour qu'il en soit autrement.

Il ajouta enfin :
bq. « D'ailleurs cela fait bien longtemps que nous n'avons pas augmenté nos tarifs et la guerre est un bien trop beau prétexte pour ne pas être exploité : que les tarifs soient tous augmentés de 25%, pas seulement pour les Matis ! »

La guérison de l'Empereur (5 comments)

Added by Chroniques d'Atys almost 13 years ago

Une larme. Une larme de bonheur.

La goutte d'eau salée roulait lentement sur la joue basanée de Lykos, insouciante de l'émoi qu'elle matérialisait aux yeux de tous.

Le sharümal recula discrètement dans l'ombre de la pièce le temps d'essuyer la marque de son trouble, et je fis semblant de n'avoir rien remarqué.

Comme le fils de l'Empereur avait changé en quelques mois ! Le jeune homin totalement effacé devant un père ô combien charismatique avait pris son envol, contraint d'ouvrir ses ailes et de diriger en pleine tourmente l'Empire dont il avait dû prendre la Régence... Certes, il était encore jeune et inexpérimenté, mais il avait su néanmoins montrer à tous qu'il était digne d'occuper cette charge.

Un jour, Lykos sera notre Empereur. Et il sera certainement un bon Empereur. Mais ce ne sera pas pour aujourd'hui...

Mon regard se porta vers la massive mais néanmoins somptueuse épée impériale. Le symbole du pouvoir. Le tremblement de mes lèvres faillit trahir mon émotion tandis que je vis la pointe de cette épée décrire lentement un cercle à hauteur de visage homin, tenue par une main encore un peu faible mais à la maîtrise parfaite. La main de l'Empereur Dexton !

Tout semblait si irréel... Et pourtant, c'était bien lui, le grand, l'unique Dexton, mon Empereur, qui se tenait là devant moi, solidement campé, le regard animé par une détermination sans faille !

Sa longue maladie, sa lente et fatale déchéance, tout ceci n'était plus à présent qu'un souvenir... Seule une relative maigreur laissait encore soupçonner le calvaire infernal duquel Tao Sian l'avait extirpé, avec l'aide ô combien précieuse de tout un peuple valeureux et dévoué, épaulé par un allié des plus surprenants: les primitifs Gibads.

Tao Sian... Je la cherchai malgré moi du regard, elle, l'ombre bleue au masque cornu qui avait tant fait pour un Empereur qui n'était pas le sien. Elle qui avait passé au chevet de Dexton presque autant de nuits que l'Impératrice Xania. Elle qui, de par son dévouement sans limite pour sauver sharükos, avait resserré les liens entre la Théocratie et l'Empire, bien plus que n'aurait pu le faire n'importe quel traité. Car nul au sein du sharük n'oublierait que c'était le Grand Sage Mabreka Cho qui avait dépêché sa Première Guérisseuse Dynastique au chevet de l'Empereur.

Aujourd'hui, au sein du Palais Impérial, dans l'intimité des proches de Dexton, nous fêtons une victoire. Celle de la vie sur la mort. Celle de tout un peuple et de peuples amis qui, ensemble, ont permis à l'Empereur de reprendre en main son Destin.

Extrait du journal d'Epus,
3e CA 2555

La Graine brûlante forestière (150 comments)

Added by Chroniques d'Atys almost 13 years ago

Deles silam vaillants guerriers matis !

C'est avec une joie non dissimulée que je vous annonce que nos attaques ont déstabilisé les défenses de notre ennemi ! Il est maintenant temps de passer à la phase suivante de notre attaque. Le Karin souhaite pour cela s'adresser à ses sujets le plus rapidement ! Le rassemblement aura lieu à Yrkanis le Holeth, Winderly 18, 2e CA 2555 (*)

Jena Aiye ! Yrkanis Aiye !

Stachini Rosidi, Maître de Guerre Matis

(*) jeudi 24 mars 2011 à 21h

L'Espoir naissant (3 comments)

Added by Chroniques d'Atys almost 13 years ago

oren pyr Patriotes !

Nous venons de recevoir un courrier de Tao Sian, la guérisseuse zoraï. Les Gibads ont décidé de nous donner la recette du remède qui nous permettra de guérir l'Empereur. Il est maintenant urgent de réunir les matières premières nécessaires. C'est pourquoi Le sharümal convoque tous les Patriotes à l'Agora de Pyr le Holeth, Winderly 18, 2e CA 2555 (*).

sharük pyrèkud

celiakos Mephyros Xytis

HRP : (*) jeudi 24 mars 2011 à 21h

Savoir Millénaire (5 comments)

Added by Chroniques d'Atys almost 13 years ago

Mephyros Xytis tournait en rond, un peu agacé ; Ceneus Zecops se tenait au garde à vous dans le bureau du celiakos.

« J'ai l'impression que les recherches sur le remède piétinent ! » s'exclama Mephyros
« La communication avec les primitifs gibads est un petit peu laborieuse » répondit Ceneus.

«
bq. - On n'en est pas totalement sûr ; on pensait qu'ils voulaient qu'on les débarasse des animaux infectés par la goo, mais ça n'a pas eu l'air de suffire. Certains clans nous ont signalés que des créatures à goo avaient refait leur apparition après notre premier "nettoyage" ... il est possible qu'il y ait un rapport avec leur hésitation à nous révéler comment conconter le remède.

- Possible ... Possible ?! Mais assurez-vous en ! Faites le nécessaire immédiatement, la santé du sharükos en dépend ! Et puis... convoquez les patriotes et nos alliés ! Nous ne pouvons plus attendre. Il est temps d'agir !

- ney celiakos ! Je vais m'occuper de rassembler tout le monde.

»

Ceneus Zecops fit donc afficher une convocation à destination de tous les patriotes, leur demandant de se rassembler le Quinteth, Thermis 29, 1er CA 2555 (*) à l'Agora de Pyr.
En parallèle, il envoya un messager à la guérisseuse Tao Sian : il fallait à tout prix qu'elle découvre ce que voulaient les Gibads en échange de leur savoir, et ce, avant la date de la convocation.

La vie de l'Empereur Dexton était entre leurs mains...

HRP : (*) lundi 14 mars 2011 à 21h

Fougère épineuse (2 comments)

Added by Chroniques d'Atys almost 13 years ago

Stachini Rosidi avait convoqué ses officiers pour leur donner les ordres

«
bq. J'ai reçu les consignes du Karan, elles sont claires :

Nous devons procéder à des attaques préventives chez l'ennemi, afin d'affaiblir les troupes impériales avant l'assaut final.
Les détails tactiques seront présentés le moment venu, le Quinteth, Thermis 29, 1er CA 2555(*). Je compte sur vous pour rassembler les Nobles, les sujets matis, ainsi que tous nos alliés au Belvédère d'Yrkanis.
De là, nous partirons vers nos objectifs militaires.

»

HRP : (*) lundi 14 mars 2011 à 21h

Les Larmes de l'Empereur : où en sommes-nous ? (442 comments)

Added by Chroniques d'Atys about 13 years ago

Nous voici entrés dans la période dont l'Histoire se souviendra sous le nom de « Les Larmes de l'Empereur ».

L'Empereur Dexton est gravement malade et son fils Lykos assure la Régence. Le Grand Sage Mabreka, dirigeant de la Théocratie Zorai, a dépêché auprès de Dexton sa Première Guérisseuse Dynastique, Tao Sian. Après plusieurs semaines de recherche, celle-ci découvrit l'existence d'un remède à la maladie de l'Empereur. Mais il s'avéra que les seuls à encore connaître la recette de ce remède étaient les Gibads, une tribu de Primitifs.
Tao Sian fut conduite auprès des Gibads, qui finirent pas accepter de lui livrer leur précieux savoir contre l'aide des homins : en effet, depuis peu des animaux contaminés par la Goo semaient la terreur parmi eux. Si les homins les débarrassaient durablement de ces créatures contaminées, alors leur chef enseignerait à Tao Sian le secret de la fabrication du remède.

Les Fyros et leurs alliés se lancèrent donc dans une campagne d'extermination de ces animaux goïfiés, en espérant que leur Empereur resterait en vie suffisamment longtemps pour pouvoir bénéficier du remède.

Pendant ce temps, à la suite d'une incursion de Decalion Krilus, le Maître Ardent fyros, en terre matis, le Roi Yrkanis envoya au Régent Lykos un ultimatum : il exigeait que le Général fyros lui soit remis et que des excuses publiques soient faites. Lykos refusa de se plier aux exigences matis et la tension entre les deux nations monta. Le Régent Lykos fit protéger les points stratégiques du Désert par son armée, tandis que l'armée matis se mobilisait, sous l'impulsion de la Générale Matis Stachini Rosidi.

Voyant avec inquiétude la montée de la tension fyro-matis, les Zoraïs choisirent la voie de la neutralité et essayèrent de préserver la paix en intervenant auprès de ces deux nations. Le Grand Sage Mabreka en personne alla à la rencontre du Roi Yrkanis pour le faire renoncer à sa folie guerrière. Mais en vain.

Le peuple tryker, déjà déchiré par des différends entre ses clans, se divisa en plusieurs camps : les partisans de l'aide aux Matis, ceux de l'aide aux Fyros et ceux prônant la neutralité et la tentative de sauver la paix. Lors d'un vote national, la majorité des Trykers vota pour aider les Fyros, ce qui déstabilisa leur Gouverneur Denen Toen, qui envisageait d'aider les Matis. Afin d'essayer de préserver l'unité de sa Fédération, il opta pour la neutralité de la nation tryker face au conflit latent. Ce choix fit grogner le peuple, et le mot "destitution" commença à se faire entendre. Les regards commencèrent à se tourner vers Winneth et Locian Wyler, les filles de Still Wyler, le regretté feu Gouverneur.

Le jour vint où les Matis lancèrent leurs offensives. Ce n'était pas encore la grande bataille qui suivrait inévitablement, mais des combats stratégiques, brefs et ciblés, visant à affaiblir l'armée ennemie en tuant ses escouades une à une lors de leurs patrouilles sur le sol fyros.

Les Fyros se retrouvaient donc avec deux fronts : d'une part, les assaut matis à repousser, et d'autre part, la course contre le temps pour sauver leur Empereur...

[A suivre...]

Peur et Pestilence (258 comments)

Added by Chroniques d'Atys about 13 years ago

Une brise légère souffle sur la jungle, emportant avec elle les fragrances végétales des Jayazengs.
Au détour d'un buisson s'avance un sinistre Zoraï à l'allure arrogante. Une odeur putride et âcre l'accompagne, une odeur si troublante qu'elle interrompt la chasse des torbaks et étourdit certains igaras en vol.

Non loin de là, un chef de tribu hume la brise et porte instinctivement la main à son épée.
« Rassemble la garde, qu'elle se tienne prête, je crois qu' Il sera bientôt là » ordonne-t-il à son second.

HRP: Event à destination de tous les peuples mardi 8 mars à 21h00 sortie Sud de Zora.

=======

Dernier rebondissement

Chan Ce-Jian lisait les rapports des éclaireurs :
bq. « Inquiétantes apparitions de goo ... recrudescence d'attaques de Timaris et d'Igaras ... rumeurs étranges de bandes armées dissidentes Zoraïs, et même de Maraudeurs ... ».

Et à présent un représentant des Tuteurs demandait un rendez-vous urgent !
Les signes étaient flous et parfois contradictoires, mais de toutes évidences il se passait quelque chose au Nord de la Jungle, dans les régions du Noeud de la Démence, du Havre de Pureté et peut-être même du Vide.

La menace, bien que diffuse, concernait toute l'hominité : les derniers renseignements attestaient la thèse d'une incursion de Maraudeurs, des Maraudeurs qui manipulaient la goo !

Le Chef de la Guilde de Cho fit donc afficher la convocation suivante dans les Cités de l'Intuition et transmit l'information à ses homologues Fyros, Trykers et Matis :

« Kamia'ata Homins !

De sources sûres, des Maraudeurs dirigés par un Zoraï se sont introduits dans nos régions. Cela n'est qu'une question de temps avant que ces maraudeurs se dispersent aux quatre coins d'Atys : il faut agir maintenant ! Il faut les empêcher de nuire au plus vite !

Je fais donc appel à tous les homins, qu'ils soient zoraï'i ou étrangers, qu'ils suivent la voie des Kamis ou non. Nous devons traquer ces Maraudeurs et trouver leur repère !
Je vous attendrai le Holeth, Germinally 30, 1er CA 2555(*) à la sortie Sud de Zora près de l'étable »

(*) Mardi 8 Mars 2011 à 21h

(31-40/151)

Also available in: Atom